Les Jardins d’Arlington appartiennent au réseau des fermiers

Slider 1 - photo… de famille d’Équiterre. L’agriculture soutenue par la communauté (ASC), communément appelée ‘réseau de fermiers de famille’ au Québec, permet de relier des citoyens (abonnés) à des fermes locales ayant des pratiques respectueuses de l’environnement. On devient abonné d’une ferme en achetant une part de récolte à l’avance. Les fermes maraîchères participantes livrent les paniers chaque semaine, à un point de livraison dans votre quartier ou à votre emplacement de travail.


2017, une 8e année de paniers bio pour les membres

Slider 2 - photo… de la ferme. L’inscription à nos paniers débuté. Vous pouvez vous inscrire pour un panier bio dès maintenant.


Nous offrons des légumes et petits fruits biologiques

Slider 3 - photo… pour le marché du Grand Montréal surtout. Nous produisons plus d’une cinquantaine de légumes, de différentes variétés, ainsi que des petits fruits (bleuets surtout, cassis, et fraises dépendamment des années). Le contenu des paniers varie d’une semaine à l’autre et au courant de la saison.


Nous livrons de juin à octobre à des points de livraison

Slider 4 - photo…en ville et à la ferme. Les livraisons hebdomadaires se font à des points de livraisons résidentiels et pour employés, de même qu’à la ferme. De plus, en juillet 2016 nous avons ouvert un kiosque saisonnier de légumes bio au Marché Atwater — cette année vous pourrez nous y retrouver tous les jeudi, vendredi, samedi et dimanche, du 8 juillet jusqu’à la fin du mois d’octobre.


Nous cultivons une dizaine d’acres en régie biologique

Slider 5 - photo… et desservons près de 300 abonnés. Nous avons démarré en 2010 avec une cinquantaine d’abonnés, et avons connu une expansion constante depuis lors. Tous les ans c’est avec plaisir que nous retrouvons nos anciens clients et que nous acceuillons les nouveaux à bras ouverts.


Nous enrichissons nos sols avec des composts

Slider 9 - photo… et des engrais verts. La terre est un loam sablonneux, typique pour la région, idéal pour la culture de fruits et légumes bio. La quasi-totalité de nos terres sont cultivées, exception faite des quelques boisés le long de la rivière et entre les champs.


La rotation des cultures nous permet de contrer les effets

Slider 7 - photo… des insectes ravageurs et de la maladie. La rotation des cultures est à la base même de l’agriculture biologique. Nous pratiquons une rotation sur 6 ans aux Jardins d’Arlington, selon les grandes familles de plantes (solanacées, brassicacées, liliacées, cucurbitacées, légumes mixtes et engrais verts). La rotation des cultures est une technique de gestion des sols efficace et bien plus sophistiquée que l’utilisation de produits chimiques.


Nous n’utilisons aucun fertilisant ou pesticide de synthèse

Slider 8 - photo… et aucune semence OGM. Notre engagement envers l’agriculture bio est mue par notre désarroi face aux effets pernicieux et systémiques des pesticides et fertilisants de synthèse sur la chaîne alimentaire globale, et une conviction fondamentale quant à l’importance de la préservation de la diversité des semences et des aliments. Nous pratiquons l’apiculture — elle s’insère dans une logique de gestion de l’ensemble de la ferme, comme aussi notre projet de promotion de la biodiversité à la ferme, Eau claire et papillons.


En 2014 nous avons lancé Aventure sur paille — venez rester une nuit

Slider 10 - photo… ou deux, ou plus. Aventure sur paille est une forme d’hébergement rustique à la ferme qui s’inspire d’un précédent suisse établi depuis le début des années 90, soit un réseau de fermes suisses offrant un hébergement sur la paille (Schlaf im stroh – litéralement ‘Dormir sur la paille’). Cliquez ici pour des informations additionnelles sur l’expérience suisse.