Frites de navet croustillantes au four – 07/08/2013

Une recette de frites  toute simple que nous a envoyée notre partenaire Yasmina Schoueri. Bien que pour 8, elle est facilement ajustable pour servir moins de personnes. Dans sa version, Yasmina utilise l’huile de pépin de raisin plutôt que l’huile végétale et puis comme épices, de la poudre d’oignon et d’ail blanc, du sel et du zaatar* – “au pif.” C’est facile et délicieux.

* Mélange d’épices du Moyen-Orient qui comprend du thym, de l’origan, du calament des champs, de la sarriette, du sésame, du sumac, de la marjolaine et parfois aussi de l’anis vert, de la coriandre et du cumin. 

Portions: 8

  • 3 lb de navet
  • 1 c. à soupe d’huile végétale
  • 1/3 tasse de fromage parmesan râpé
  • 1 c. à thé de sel d’ail
  • 1 c. à thé de paprika
  • 1 c. à thé de poudre d’oignon
  1. Préchauffer le four à 425°F (220°C). Tapisser une plaque à biscuits de papier d’aluminium et le graisser légèrement.
  2. Peler le navet et le couper en juliennes. Placer dans un grand bol et mélanger avec l’huile pour bien les couvrir.
  3. Placer le parmesan, le sel d’ail, le paprika et la poudre d’oignon dans un grand sac Ziploc refermable et brasser pour bien mélanger. Y ajouter les frites de navet enduites d’huile et brasser pour bien les couvrir de la chapelure assaisonnée.
  4. Étendre les frites sur la plaque à biscuits.Cuire au four jusqu’à ce que les frites soient croustillantes à l’extérieur mais tendres à l’intérieur, environ 20 minutes. Servir chaudes.

Potage de carottes et de rabioles – 18/09/2011

Cette recette est tirée d’un petit trésor intitulé Cuisiner les légumes oubliés du Québec écrit par Anne Samson et publié aux Publications Modus Vivendi. Anne Samson explique que ce sont sa passion pour la bonne bouffe et sa curiosité pour les aliments du Québec qui ont été à l’origine de lécriture de ce livre. De plus, diplômée en géographie et environnement, elle adhère au concept de l’achat local qui favorise non seulement l’économie locale mais aussi une diminution de la consommation de carburant, réduisant ainsi les gaz à effet de serre reliés au transport des aliments.

Vous trouverez quelques autres recettes de son recueil sur notre site, mais c’est un livre de cuisine que nous vous proposons de rajouter à votre collection personnelle si vous ne le possédez pas déjà…les recettes sont faciles et délicieuses. Dans l’intro, elle déclare avoir eu comme but “de redorer l’image de certains légumes ou certaines variétés de légumes laissés de côté et boudés depuis quelques temps […] par les consommateurs, mais qui sont pourtant délicieux, accessibles et abordables” – objectif que nous partageons aux Jardins d’Arlington. De fait, nous pouvons vous confirmer que vous retrouverez la grande majorité des légumes répertoriés dans son livre dans nos paniers à un moment ou un autre de la saison.

Entrée pour 6 personnes

  • 60 ml (1/4 tasse) de beurre
  • 1 oignon tranché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1,25 litre (5 tasses) d’eau
  • 375 ml (1 ½ tasse) de carottes
  • 250 ml (1 tasse) de rabioles
  • 60 ml (1/4 tasse) de riz (non cuit)
  • 30 ml (2 c. à soupe) de bouillon de poulet concentré
  • Sel et poivre
  • 30 ml (2 c. à soupe) de persil haché
  1. Peler les carottes et les rabioles et les couper en morceaux d’égale grosseur pour une caisson uniforme.
  2. Dans une casserole, faire fonder le beurre à feu moyen-fort et y faire sauter l’oignon et l’ail.
  3. Ajouter les autres ingrédients, sauf le persil et amener à ebullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux 20 à 30 minutes. Passer le tout au robot pour en faire une belle purée. Parsemer de persil et servir.