biologique Vie à la ferme

Ménage de champs

La semaine s’annonce fraîche et paraît-il, pluvieuse et en ce début d’octobre, ces deux états de fait vont souvent ensemble. Alors plutôt que de se lancer dans une première salve de récoltes pour les paniers de la semaine, nous avons décidé, par un soleil éclatant, de faire un nettoyage des champs déjà récoltés mais encore délaissés. Paillis et goutte à goutte retirés, un passage de débroussailleuse (bush hog) pour émietter les gros plants, un hersage grossier et vite, vite, un semis de seigle avant l’arrivée de la pluie dans les prochaines heures. Ces semis d’engrais verts automnaux sont souvent accomplis dans des conditions douteuses. Non qu’on le fasse exprès mais la météo ne coopère presque jamais, champs humides, portance amoindrie mais on ne peut laisser les sols à nu car l’érosion éolienne défait en un hiver ce que la nature a pris des millénaires à créer. On récoltera possiblement sous la pluie demain mais nous en avons l’habitude et de plus, ils annonceraient une journée plutôt clémente.