Local Vie à la ferme

Cimetières de campagne

Ils parsèment nos campagnes le long des rangs profonds.   Ils nous surprennent là où on ne les attendait pas, entre deux parcelles de maïs ou à l’orée d’un village comme celui de Stanbridge East.  Ce sont des havres de paix souvent oubliés, ouverts aux promeneurs surpris comme ne le sont plus nos églises centenaires.  On y déambule lentement en tentant de déchiffrer l’histoire des lieux, stèles presque illisibles mais bravant encore le passage du temps.

Ces beaux cimetières, encore entretenus par nos mairies, donnent le la d’une histoire que l’on se doit de raconter, l’établissement des loyalistes, 1812, la mixité religieuse ou linguistique, la présence autochtone et les soubresauts de l’histoire.

 Dire que j’y vais souvent serait une exagération mais je m’y arrête à l’occasion, pour admirer un arbre plus que centenaire ou rester perplexe devant des stèles miniatures d’ancêtres partis trop jeunes.  Dans le charivari et l’intensité de nos activités quotidiennes, ce sont des échappatoires que je m’offre sans trop de culpabilité…

La montée en puissance des courgettes et des concombres se poursuit et ne soyez pas surpris de les trouver encore dans vos paniers mais cette semaine, c’est la carotte qui va faire son apparition à côté du chou de printemps, boule de fraicheur dans cette température bien humide.  Pour les feuilles, ce sera la laitue et le kale Lacinato auxquels il faut rajouter une ou deux autres surprises. N’oubliez pas de consulter nos suggestions de recettes et à vos fourneaux!

Au plaisir de vous retrouver tous bientôt.