Odes à la nature et chasseurs

Une journée glorieuse se déploie devant nous, fraîche mais ensoleillée, joyeux début d’une semaine qui s’annoncerait en dents de scie climatiquement parlant. Mes déambulations matinales dans les dernières parcelles de légumes m’ont rappelées le deuxième mouvement lent du Chant de la terre de Mahler (Le Solitaire en automne), une ode à la beauté de la nature qui s’étiole,…

Fête du maïs

Après des années de disette, je suis fier d’annoncer que le stratagème a fonctionné et, conséquemment, qu’il y aura mâchement d’épis de maïs dans certaines chaumières du Québec… Et pour ne pas rentrer dans trop de détails techniques, ce n’est pas la clôture branchée sur du 110 qui a résolu le maraudage des ratons mais…

Batailles épi-ques

Le maïs est beau et l’épi se forme déjà… si seulement on pouvait éliminer un irritant majeur, le raton laveur, la terreur du maraîcher, la hantise du jardinier. Suite au carnage qu’a été le cru 2018, je pèse bien mes mots, 20000 épis partis en fumée en l’espace de quelques semaines et bien des énergies…

C’est reparti!

La saison 2018 est bel et bien lancée!  C’est à la mi-juin que débutent nos communications hebdomadaires annonçant le panier de la semaine et autre information nécessaire au bon déroulement des livraisons.  Nous avons semé, planté, biné, désherbé, irrigué, prié et maintenant, il est temps de récolter.  Dans le panier de cette semaine, nous espérions…

Mieux vaut prévenir…

Hier soir, il a fallu se mettre en mode préventif.  Alors que j’auscultais la parcelle de maïs pour vérifier l’état des plantes et la présence de la discrète mais néanmoins envahissante pyrale du maïs, je notais quelques dégâts, des plants au sol, coupés au premier pied, l’épi encore intact car non formé.  Clairement, la preuve…

Abondance

L’été poursuit son bonhomme de chemin à la ferme.  Chaleur et petite pluie, juste assez en tout cas pour permettre aux plants d’attendre la prochaine ondée.  Je me suis levé vendredi dernier avec la ferme intention d’allier l’utile à l’agréable et c’est l’ail qui a écopé.  Ceux qui reçoivent ces missives depuis des années savent…

No Man’s Land

C’est un endroit que nous nous plaisons à décrire et à re-décrire, un no man’s land situé dans le coin le plus reculé de nos champs maraichers, accoté à l’étang d’irrigation que nous avons agrandi ces dernières années.  On dit no man’s land parce que personne ni s’y aventure, la parcelle étant laissée à elle-même…

Vol d’épi

On l’a attrapé finalement.  Cela faisait quelques jours qu’il nous narguait, se régalant des premiers épis bien formés, égratignant tout sur son passage, laissant présager une hécatombe dans le champ de maïs. On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, un raton laveur, peut-être une mouffette.  Finalement, le pire des deux s’est laissé tenter par…