Constance du jardinier

Demander à un producteur maraîcher de s’occuper de son jardin de fleurs, c’est un peu comme demander à un cordonnier de réparer ses propres chaussures.  Désolé mais cela ne se fera pas.  Après des années de négligence criminelle, d’herbes hautes comme des arbres, de plantes qui se divisent toutes seules, nous avons abdiqué devant le…

Étang un jour, étang toujours

Vous connaissez l’expression : «chassez le naturel, il revient au galop».  C’est ainsi qu’il faut résumer une situation aberrante à laquelle nous faisons face chaque année dans un  de nos champs.  Avec les printemps (et étés) pluvieux que nous avons, une des baissières dans notre grand champ de foin se trouve souvent dans l’incapacité d’évacuer ses…

L’Express de minuit

On les attendait à midi, ils sont arrivés à 23h, de Victoriaville! Une remorque tirée par un gros F250, 200 pieds de serres bien sonnantes dans le noir de la nuit.  Ils pensaient pouvoir remplir la remorque en quatre temps mais c’était sous-estimer la géométrie euclidienne d’une serre, les arabesques des arches, l’infini des barres…

No Man’s Land

C’est un endroit que nous nous plaisons à décrire et à re-décrire, un no man’s land situé dans le coin le plus reculé de nos champs maraichers, accoté à l’étang d’irrigation que nous avons agrandi ces dernières années.  On dit no man’s land parce que personne ni s’y aventure, la parcelle étant laissée à elle-même…

Vol d’épi

On l’a attrapé finalement.  Cela faisait quelques jours qu’il nous narguait, se régalant des premiers épis bien formés, égratignant tout sur son passage, laissant présager une hécatombe dans le champ de maïs. On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, un raton laveur, peut-être une mouffette.  Finalement, le pire des deux s’est laissé tenter par…

Parlons fumier

Le sujet n’est pas des plus bucoliques mais il faut en parler.  On a épandu du fumier cette fin de semaine, une ‘job de bras’ comme on dit ici mais absolument nécessaire si on veut avoir quelques beaux légumes durant la saison.  Il est arrivé par camions de 10 roues, 15 tonnes à la fois,…

Course effrénée

L’heure de tombée de cet article est une indication du genre de weekend que l’on a eu.  Une autre course effrénée, cette fois ci pour contrer les effets de la chaleur.  Cela veut dire déployer des systèmes d’aspersion sur les nouveaux transplants et dérouler du goutte à goutte là où on ne l’avait pas encore fait. …

CASE 95 hp

Rien de mieux pour égayer une autre semaine pluvieuse que l’arrivée de la haute technologie à la ferme, cette fois sous la forme d’un rutilant tracteur Case de 95 hp.  Certains diront qu’on ne me connaissait pas une fibre mécanique et ils auront tout à fait raison.  Mais après avoir vécu les dernières saisons à…

Stress agricole

Il a fallu faire vite.  Car la pluie s’en venait.  Vendredi, samedi, désherber tout, les fines herbes, les jeunes brocolis, le chou-rave, les haricots, les carottes et j’en passe.  Planter aussi tout ce qui trainait sur nos tables depuis une semaine, encore les brocolis, le chou-rave, car une bonne pluie, quand elle arrive à point,…